La vieille ville de Saint-Jacques-de-Compostelle

Saint-Jacques de Compostelle, située en Galice, province du nord-ouest de l’Espagne, est entièrement reconstruite, à partir du XIe siècle, autour du tombeau de l’Apôtre saint Jacques le Majeur, dont la dépouille aurait traversé la Méditerranée et remonté la côté pour accoster miraculeusement non loin de là.

La cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle

La cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle

En liaison étroite avec la reconquête sur les Musulmans, l’ordre de Cluny décide alors de développer le pèlerinage vers Compostelle et entraîne des milliers de Chrétiens sur les routes. Rapidement, la ville se dote des constructions nécessaires à leur accueil : cathédrale, hôpitaux, hôtelleries, rues, ponts, etc. Ce joyau de pierre est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1985.

Compostelle et le pèlerinage

La première ville de Compostelle est détruite en 997 par les troupes musulmanes d’Al Mansour. Devenue symbole de la lutte contre l’Infidèle, elle est aussi édifiée pour recevoir et accueillir les milliers de pèlerins qui y viennent chaque année de toute la Chrétienté, par les quatre routes du pèlerinage de Compostelle, afin de se recueillir sur la tombe de l’Apôtre. Les plus anciens monuments sont situés autour du tombeau et, parmi eux, se trouvent la cathédrale et le palais archiépiscopal. La construction du premier sanctuaire sur la tombe de saint Jacques est ordonnée par le roi des Asturies, Alphonse II, au IXe siècle. Alphonse III le Grand envisage la construction d’une basilique plus belle vers la fin du même siècle. C’est elle qui est détruite par les Arabes avec le reste de la ville.

Une nouvelle cathédrale est construite autour de l’An Mil par Alphonse V mais le développement du pèlerinage la rend trop petite. La cathédrale actuelle, sœur de l’église Saint-Sernin de Toulouse, est édifié pour l’essentiel de 1078 à 1130. Une partie est consacrée en 1105 et l’ensemble en 1211. Son décor sculpté est des plus remarquables. La porte des Orfèvres (vers 1100) est l’œuvre de sculpteurs toulousains et le porche de la Gloire, intégré à la façade du XVIIIe siècle, est un chef d’œuvre de l’art roman. Le palais archiépiscopal date en partie du XIIe siècle et le cloître gothique est du XVIe siècle. D’autres monuments religieux sont édifiés autour de la cathédrale. Ainsi, le monastère San Paio de Antares, d’abord de style roman, et le monastère de San Martin Pinario, fondé en 899, sont tous les deux reconstruits en style baroque au XVIIe siècle.

Une ville ouverte

Saint-Jacques de Compostelle est par tradition une cité ouverte. Le développement extraordinaire du pèlerinage a fait de la ville un lieu voué à l’hospitalité. Elle se dote donc très tôt de lieux d’hébergement et d’hôpitaux. L’hôpital royal est construit à la fin du XVe siècle par les Rois Catholiques, pour héberger les pèlerins et les malades. Ce magnifique édifice de style plateresque possède quatre très beaux patios. A partir de 1526, Saint-Jacques de Compostelle commence à accueillir de nouveau visiteurs, des étudiants, car l’université est alors fondée par l’archevêque Fonseca III. Il l’installe d’abord dans le collège de Santiago Alfeo ou de Fonseca. Il s’agit d’un édifice plateresque conçu par Juan de Alava et achevé par Rodrigo Gil Hontañon (1543). Ensuite, un bâtiment universitaire de style néoclassique est édifié au XVIIIe siècle.

Aujourd’hui encore, Saint-Jacques de Compostelle conserve sa vocation de lieu de pèlerinage et ville d’accueil. Elle est accompagnée, sur la liste du patrimoine culturel mondial de l’UNESCO, par l’ensemble des routes du pèlerinage avec les monuments importants qui les jalonnent, depuis 1993 en Espagne et depuis 1998 en France.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s