Ville fortifiée historique de Carcassonne

Située sur un plateau, sur les rives de l’Aude et au carrefour entre Midi méditerranéen et Midi aquitain, la ville de Carcassonne est un lieu fortifié depuis l’occupation des Volques, au IIIe siècle av. J.C.

La cité médiévale de Carcassonne

La cité médiévale de Carcassonne

Mais ce qu’il en reste, c’est une cité médiévale avec un ensemble complet de remparts. Son extraordinaire état de conservation est en grande partie dû aux restaurations d’Eugène Viollet-le-Duc, au XIXe siècle. De plus, la ville possède de nombreux monuments de la même époque, dont l’église Saint-Nazaire, et une bastide datant du règne de saint Louis. La ville historique fortifiée de Carcassonne est classée, depuis 1997, au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Un ensemble de fortifications exceptionnel

Depuis l’oppidum pré-romain jusqu’à la Paix des Pyrénées en 1659, la ville de Carcassonne a une vocation essentiellement militaire. Les romains y établissent des fortifications, au IIe siècle av. J.C., les Wisigoths s’y installent en 460 ap. J.C. et sont remplacés par les Sarrasins en 725, chacun profitant de son emplacement stratégique. Mais Carcassonne reste une petite bourgade de garnison, bien qu’étant le siège d’un évêché. Elle ne prend une réelle importance qu’avec l’arrivée des Trencavel, en 1082, à la tête du vicomté de Carcassonne. Le dernier d’entre eux, Raymond-Roger Trencavel (1194-1209), tolérant envers l’hérésie cathare, s’y réfugie, après la prise de Béziers par les croisés, en 1209. A la suite d’un siège, Simon de Montfort prend Carcassonne qui devient alors le centre de sa puissance. Mais, quelques années plus tard, elle entre définitivement dans le domaine royal.

Au cours de ces épisodes historiques, les fortifications de Carcassonne se perfectionnent. Il reste quelques rares vestiges du Bas Empire mais, pour l’essentiel, elles datent du XIIIe siècle. Elles sont composées de deux enceintes enserrant un périmètre de 1,5km. Ces murailles, contenant des parties romaines et des remplois de pierres anciennes, sont rythmées par une série de tours et par deux portes : la Porte Narbonnaise et la Porte d’Aude. Le château comtal, édifié au XIIe siècle par les Trencavel, fait lui aussi partie du rempart. Largement remanié au cours des siècles, il est un élément fondamental du dispositif défensif.

La cité médiévale

La partie de la ville contenue dans les murailles, sur la rive droite de l’Aude, est appelée la Cité. Mais, en 1262, des habitants de Carcassonne se réfugient de l’autre côté de la rivière, chassés après une révolte. Ils construisent une bastide, au plan en damier entouré de murailles. Elle est incendiée en 1355 par le Prince Noir mais elle est aussitôt reconstruite. Cette ville basse contraste singulièrement avec la ville haute. Cette dernière, aux rues étroites sillonnant les versants de la collines, a le visage d’un noyau urbain qui s’est constitué avec le temps. La cité possède aussi les monuments les plus anciens, telle la cathédrale Saint-Nazaire avec sa nef romane, son sanctuaire gothique de la fin du XIIIe siècle et ses magnifiques vitraux du XIVe siècle. En 1803, Saint-Nazaire perd son statut de cathédrale, au profit de l’église Saint-Michel, de la fin XIIIe siècle, située au cœur de la Bastide. Une passation de pouvoir est ainsi réalisée.

Les murailles qui entourent la Cité de Carcassonne forment l’ensemble le plus complet de fortifications du Moyen Âge, encore conservé, en grande partie grâce à l’intervention de Prosper Mérimée et d’Eugène Viollet-le-Duc, qui conduisent au XIXe siècle une longue campagne de restauration.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s