La vieille ville de Cáceres, joyau christiano-musulman

Cáceres a su conserver intacte son image de cité médiévale, à la fois musulmane et chrétienne, ce qui en fait un des hauts lieux historiques d’Espagne.

Casa de los Golfines

Casa de los Golfines

Cáceres est une ville d’Estrémadure espagnole, située à mi-chemin entre Madrid et Lisbonne. Elle est fondée en 29 avant J.C. par les Romains. Sous les rois wisigoths, elle semble être abandonnée mais, après les invasions arabes, elle devient une place-forte sous le nom de Qasri.

Le XIIe siècle est une période troublée à Cáceres car Musulmans et Chrétiens se disputent sa possession. La forteresse est définitivement reprise aux Maures, au cours du XIIIe siècle, et devient alors une ville chrétienne, grâce notamment à une arrivée massive d’hidalgos.

Pourtant, les vestiges arabes sont conservés en grand nombre. C’est en raison de cette dualité et de son excellent état de conservation que Cáceres est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1986.

La forteresse arabe

Le caractère défensif de Cáceres est marqué dès l’occupation romaine par la présence d’une première enceinte, dont il subsiste un arc romain, datant du Ier siècle. Il s’agit du monument le plus ancien de la ville. C’est seulement avec l’installation des Maures que Cáceres joue véritablement le rôle de place-forte.

Citerne du palais des Veletas

Citerne du palais des Veletas

Les Musulmans construisent une muraille, percée de cinq portes, à laquelle ils ajoutent de nombreuses tours, au fil des siècles. Parmi elles, se trouvent la Torre de los Sande, en partie détruite sur ordre des Rois Catholiques (1474-1504), et la fameuse Torre del Bujaco, mesurant 25 m de haut et construite au XIIe siècle par les Almohades, pour renforcer les défenses de la ville. La désignation de Bujaco tire son origine de la déformation du nom du calife Abu-ya-Gub.

De la même époque, la ville conserve une citerne arabe, réalisée en matériaux de remploi et servant de réserve d’eau, dans le sous-sol du palais de las Veletas. D’ailleurs, ce palais, construit au XVIe siècle, se trouve à l’emplacement d’un ancien alcazar arabe. En fait, partout dans la ville, les traces de la présence musulmane sont encore lisibles, notamment dans les maisons mudéjares, que l’on rencontre ici ou là, au hasard des rues.

La cité chrétienne

A Cáceres, comme souvent dans la Péninsule Ibérique, la première construction réalisée après la reconquête est la cathédrale. Ici, elle est dédiée à la Vierge et son édification commence à la fin du XIIIe siècle mais le gros œuvre date des XVe et XVIe siècles. La nef, à trois vaisseaux, couverte de voûtes sur croisée d’ogives emprunte les formes du style gothique tardif mais le chœur suit plutôt les influences de la Renaissance.

Torre de Bujaco

Torre de Bujaco

La cathédrale Santa María de Cáceres, à la fois sobre et élégante, s’ouvre sur la place du même nom où se trouvent aussi le palais épiscopal, à la façade gothique et plateresque, et le palais Hernando de Ovando, appartenant à la plus importante famille de Cáceres. Ce palais possède l’une des plus hautes tours de la ville, la Torre de las Cigueñas, la seule dont les Rois Catholiques aient autorisé la construction sous leur règne.

Les maisons nobles sont nombreuses à Cáceres. Généralement construites aux XVe et XVIe siècles, elles sont l’œuvre des familles d’hidalgos venues s’installer là, à la fin du Moyen Age. Beaucoup d’entre elles portent les blasons de leurs propriétaires, comme sur la façade du palais de los Golfines de Abajo. Après le XVIe siècle, la ville évolue assez peu, à part l’implantation d’un collège de Jésuites et de l’église Saint-François-Xavier, ainsi que la transformation de quelques édifices.

La vieille ville de Cáceres a su conserver intacte son image de cité médiévale, à la fois musulmane et chrétienne, ce qui en fait un des hauts lieux touristiques et historiques d’Espagne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s