Reims, la cathédrale du sacre des rois de France

Le baptême de Clovis par saint Rémi, à Reims, est un acte fondateur du royaume de France. Il fait de cette ville un haut-lieu historique.

La cathédrale de Reims

La cathédrale de Reims

La cathédrale Notre-Dame, l’abbatiale Saint-Rémi et le Palais du Tau de Reims sont classés au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO depuis 1991. Cet ensemble monumental est un témoin essentiel de l’Histoire de France.

En effet, Reims est le lieu du sacre de presque tous les rois de France, depuis Henri Ier (1031) jusqu’à Charles X (1824). Mais avant cela, vers 498, Clovis s’y fait baptiser par l’archevêque Rémi. Ensuite, Louis le Pieux y est sacré empereur. Ville royale par excellence, Reims se doit d’avoir une cathédrale à la hauteur de son rôle.

Une architecture entre tradition et originalité

En 1210, un incendie détruit entièrement la cathédrale carolingienne de Reims. Elle est aussitôt reconstruite dans le style de l’époque. Comme la cathédrale d’Amiens, Notre-Dame de Reims s’inscrit dans la filiation de la cathédrale de Chartres. Ces trois édifices sont les chefs d’œuvre de l’architecture gothique, dite « classique », qui se caractérise par l’amélioration des contrebutements grâce au perfectionnement des arcs-boutants, par une élévation intérieure à trois niveaux, suite à la suppression des tribunes, et enfin par un voûtement quadripartite de plan barlong qui uniformise l’espace intérieur.

Le plan de la cathédrale de Reims, au large transept et au chœur avec déambulatoire et cinq chapelles rayonnantes, ressemble beaucoup à celui de la cathédrale de Chartres. Pourtant, ce n’est pas une copie conforme. L’architecte a su intégrer des innovations qui lui donnent sa personnalité.

En effet, les grandes arcades, très développées au détriment des fenêtres, laissent passer une lumière abondante venant des fenêtres des bas-côtés. De plus, la cathédrale de Reims se situe à la frontière avec le gothique rayonnant, en réalisant une des grandes innovations de l’art gothique : la fenêtre-châssis, conçue et réalisée indépendamment du mur et destinée à un brillant avenir.

Une sculpture d’une grande diversité

Le programme sculpté de la cathédrale concourt beaucoup à sa personnalité. En effet, le décor monumental est abondant, sans surcharger l’architecture. Les sculptures participent même à lui donner son mouvement vertical.

La façade occidentale, dont le projet date de 1220 environ, est le principal emplacement du programme sculpté. Mais elle a ceci d’original que les tympans des portails sont ajourés, alors la sculpture se retrouve sur les gâbles, les ébrasements et les voussures. Ainsi, le gâble situé au-dessus du portail central représente le Couronnement de la Vierge. Dans les parties hautes, se trouve la Galerie des Rois encadrant le groupe du Baptême de Clovis. Les portails du transept portent aussi un programme sculpté et les arcs-boutants ont chacun une niche abritant une statue. Aucun recoin n’est oublié.

Du point de vue stylistique, la diversité est de mise. Ainsi, rien que sur le portail central de la façade occidentale, consacré à la Vierge, trois ateliers se succèdent. Le premier réalise, vers 1240, le groupe de la Visitation, dans un style « antiquisant ». Le deuxième atelier, influencé par la sculpture d’Amiens, réalise la Présentation au temple et la Vierge de l’Annonciation. En revanche, l’Ange Gabriel, la Vierge du trumeau et le saint Joseph sont l’œuvre du troisième atelier (après 1260), auteur aussi du célèbre Ange au sourire, emprunt d’une douce humanité.

Ravagée par la Première Guerre mondiale, la cathédrale est aujourd’hui reconstruite et restaurée. La plupart des vitraux du XIIIe siècle ont été détruits. Mais des relevés, dus aux travail minutieux d’une famille de maîtres verriers, ont permis leur restauration et leur reconstitution, dans l’esprit et le style d’origine.

A consulter : Base Mérimée

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s