Blanche de Castille, la première régente de France

A la mort de Louis VIII, en 1226, Blanche de Castille se retrouve à la tête du royaume de France, alors que le terme de « régente » n’existe pas encore.

Couronnement de Louis VIII et Blanche de Castille - Grandes Chroniques de France

Couronnement de Louis VIII et Blanche de Castille – Grandes Chroniques de France

La loi salique, ressuscitée au XIVe siècle lors de la succession des Capétiens, interdit aux femmes d’accéder à la couronne de France. Pourtant, du Moyen-Âge au XVIIIe siècle, le royaume de France a été dirigé pendant de longues années par des femmes, mères ou épouses de rois. La première est la reine Blanche de Castille, veuve de Louis VIII et mère de Louis IX, le futur Saint-Louis.

Née pour être reine

L’infante Blanche naît en 1188. Elle est la fille du roi de Castille, Alphonse VIII, et la petite-fille du roi d’Angleterre, Henri II. Comme ses deux sœurs aînées, elle est destinée à être reine.

Le 22 mai 1200, Jean-Sans-Terre et Philippe-Auguste signent un traité unissant le futur Louis VIII de France, 13 ans, à la petite Blanche, alors âgée de 12 ans. L’enjeu est hautement politique : par ce traité, dit « du Goulet », le roi d’Angleterre reconnaît au roi de France la suzeraineté sur les terres françaises des Plantagenêts et met dans la dot de sa nièce Blanche le comté d’Evreux et ses fiefs du Berry. La noce est célébrée le lendemain.

Blanche et Louis sont sacrés et couronnés à Reims, de nombreuses années plus tard, le 6 août 1223. Le règne de Louis dure seulement trois ans et, en 1226, la reine est déjà veuve ; Louis IX, le futur Saint-Louis, n’a que 12 ans. Sur son lit de mort, Louis VIII confie le gouvernement du royaume à la reine, dans l’attente de la majorité du jeune roi. Pendant presque dix ans, c’est elle qui dirige le royaume.

La première régence : la minorité de Louis IX (1226-1235)

Les grands seigneurs, s’appuyant sur Thibaut de Champagne, profitent de la fragilité du pouvoir pour se soulever contre la reine-mère, lui reprochant d’être étrangère. Mais c’est d’une main de fer qu’elle vient à bout de deux révoltes, de 1227 à 1229. Thibaut, trahissant les barons, se soumet au roi et, surtout, à Blanche, si on en croit les nombreux poèmes qu’il lui dédie.

Toutefois, les difficultés se multiplient et la reine continue à faire face. Elle réussit à mater la révolte des étudiants de l’université de Paris et met en échec les tentatives d’Henri III d’Angleterre pour récupérer ses terres françaises. En Languedoc, la croisade contre les Albigeois s’éternisant, elle parvient à obtenir un accord avec Raymond VII de Toulouse, qui aboutit au traité de Paris de 1229, lui permettant ainsi d’ajouter la moitié du comté de Toulouse aux domaines de la couronne.

Afin d’étendre l’autorité royale dans la vallée du Rhône, cette fine diplomate choisit Marguerite de Provence comme épouse pour son fils. Quand Louis IX prend le pouvoir, en 1235, elle lui laisse un royaume étendu et en paix. Jusqu’à sa mort, Blanche continue à jouer un très grand rôle politique.

La seconde régence : la septième croisade (1248-1252)

Lorsqu’il part pour la croisade, en 1248, Louis IX confie le pouvoir aux mains expertes de sa mère. Il embarque à Aigues-Mortes, en août 1248. Après avoir pris Damiette le 8 juin 1249, il refuse un accord avec le sultan et subit une défaite à Mansourah. Il y est fait prisonnier, d’avril à mai 1250. C’est Blanche de Castille qui se charge de rassembler l’importante rançon réclamée pour sa libération.

La reine-mère est seule pour mener à bien les affaires du royaume. Elle est âgée et fatiguée. Elle meurt en novembre 1252 et est enterrée à l’abbaye de Maubuisson qu’elle a fondé, quelques années plus tôt.

Louis IX n’apprend son décès que plusieurs mois plus tard et revient en France au printemps 1254. Il reste encore seize années sur le trône. Le prestige du règne de Saint-Louis et peut-être même sa canonisation, en 1297, doivent beaucoup à l’influence et à l’éducation de Blanche de Castille.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s