Cathédrale d’Aix-la-Chapelle: écrin gothique et joyau carolingien

Inscrite au patrimoine mondial, la cathédrale d’Aix-la-Chapelle abrite le grand chef d’œuvre de l’art carolingien: la chapelle palatine de Charlemagne.

Chapelle palatine d'Aix-la-Chapelle

Chapelle palatine d’Aix-la-Chapelle

Autour de 780-790, Charlemagne choisit le site d’Aix (Aachen en Allemagne) pour y implanter son palais. De cet édifice, presque entièrement détruit, il ne reste que la porte monumentale et la chapelle palatine dont la beauté laisse imaginer la magnificence du palais impérial.

Un reliquaire monumental

La chapelle, construite vers 800, a dès l’origine une vocation funéraire, selon la tradition impériale byzantine. Charlemagne y est effectivement enseveli en 814 et, par la suite, la chapelle devient le centre d’un culte impérial autour de la figure du premier empereur romain germanique.

Édifiée pour glorifier la personne du souverain, elle conserve ce rôle après sa mort. De ce fait, la chapelle d’Aix est devenue une sorte de « relique » de Charlemagne, surtout après 1165, date de sa canonisation.

Le chef-d’œuvre de la Renaissance carolingienne

La chapelle palatine est un édifice de plan centré dont le noyau est un octogone couvert d’une coupole de 30m de haut. Il est entouré d’un déambulatoire à seize pans externes, couvert d’une voûte d’arêtes et surmontée d’une tribune. A l’ouest, la chapelle est précédée d’un vaste atrium et d’un porche à trois étages avec deux tours d’escalier. A l’est, se trouve une abside rectangulaire. Les prouesses techniques, notamment la diversité des voûtements, sont tout à fait remarquables et montrent l’attention portée à la qualité de la construction.

Le style est lui aussi très soigné; il est résolument influencé par l’art paléochrétien, particulièrement les édifices de Ravenne et plus précisément l’église Saint-Vital. D’ailleurs, les colonnes de porphyre employées à Aix proviennent de cette ancienne capitale romaine. En revanche, certains éléments sont réalisés sur place, comme les vantaux de bronze du portail principal et les parapets de la tribune. Un programme iconographique complet décore l’intérieur de l’édifice. Il est composé de mosaïques et de peintures qui cherchent à valoriser la place de l’empereur que seule la figure du Christ domine.

De la chapelle à la cathédrale

Après le règne de Charlemagne, les rois et empereurs germaniques décident de prendre cette chapelle comme lieu de leur couronnement, sous la protection de leur illustre prédécesseur. La chapelle palatine devient par la suite cathédrale.

Au milieu du XIVe siècle, l’abside carolingienne est devenue trop petite pour la célébration et les fastes du couronnement. La construction d’une nouvelle cathédrale est alors devenue nécessaire mais ce n’est pas une reconstruction puisque le nouvel édifice conserve l’essentiel de la précieuse chapelle.

Une châsse gothique, de pierre et de verre

La première adjonction est celle d’une haute tour construite à l’ouest vers 1350, puis un chœur gothique est immédiatement élevé en remplacement de l’abside carolingienne. Les travaux sont achevés en 1414. Le résultat est un vaste chœur, avec de nombreuses baies vitrées, qui se présente comme un vaisseau de deux travées achevé par une abside et voûté sur croisée d’ogives à 32,50m de hauteur.

D’immenses fenêtres occupent toute la largeur et la hauteur des murs, soit des vitraux de 22,35m. Cette « cage de verre » est un bel exemple de style gothique rayonnant, à l’instar de la Sainte-Chapelle de Paris (1240-1248) avec laquelle la ressemblance est évidente. Elle présente aussi un cycle de sculptures du gothique international.

Au XVIe siècle, Aix perd son rôle de ville du couronnement et, de ce fait, sa cathédrale perd une partie de sa justification mais reste un bel écrin de lumière pour l’un des chefs-d’œuvre de l’art occidental. A ce titre elle est inscrite sur la liste du patrimoine culturel de l’Humanité de l’UNESCO depuis 1978.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s